Tag Archives: google

118218 et Google : Inside View

8 Avr

On connaissait Street View pour les villes, mais désormais la visite virtuelle peut aller encore plus loin. Grace à l’API Google Street View, 118218 propose aux commerçants de modéliser à 360° leurs points de vente pour les intégrer à son site. Avec « Inside View », les internautes peuvent se déplacer virtuellement à l’intérieur des restaurants, des hôtels, ou des magasins pour en avoir un premier aperçu. Exemple avec un restaurant, un fleuriste ou un institut de beauté (cliquer sur le bouton rouge pour entrer). C’est une première en France, mais Google teste ce projet à l’international dans une trentaine de ville.

La Moche aime ce service qui propose une vraie valeur ajoutée aux commerçants pour lesquels l’ambiance est importante : spa, hotels, restaurants. Mais on regrette qu’Inside View ne soit disponible que sur le site 118218 et pas directement sur Google Maps.

L’essayage digital

13 Déc

Depuis quelque temps, la mode évolue grâce aux technos digitales. D’un côté il y a le social retailing. Grâce à des expériences comme celle de Diesel le client n’est plus seul : il peut essayer un produit et demander à ses amis via les réseaux sociaux ce qu’ils en pensent. Dans l’autre coin des innovations il y a la réalité augmentée qui permet d’essayer le produit avant de l’acheter en ligne ! Converse vient de lancer The Sampler, une application Iphone qui permet d’essayer toutes les chaussures dispo à la vente en ligne. Le résultat est assez bluffant. Mais il y mieux ! Et c’est encore du côté de Google qu’il faut regarder. Le géant de l’interweb a lancé une publicité au Japon intitulé « Google & More »

Bon ok, il faut être équipé d’un vidéo projecteur… Mais imaginez que les gens de Google ajustent un peu le système avec un webcam, qu’ils le couplent avec le service Boutiques… ça laisse rêveur non en terme de possibilité et de pertinence du système non. Chez La Moche nous sommes très intéressés et nous attendons avec impatience des vrais chiffres sur les premières retour d’expérience.

Fais ton shopping internet en mieux

26 Nov

Google vient de lancer Boutiques : une boutique (mon dieu c’est vrai ?!) en ligne 100% personnalisée. Vous choisissez votre style et un type de produit (un top, un pantalon, des chaussures, etc.) et vous lancez votre recherche. Google se charge de vous délivrer le bon résultat et vous propose tout ce qu’il faut pour compléter la panoplie (dans le respect de votre style, des associations de couleurs, etc.). Vous pouvez affiner la recherche pour avoir le résultat le plus pertinent (style, silhouette, coupe, couleurs, tailles) mais l’outil vous offre également une recherche visuelle : vous choisissez une photo et le moteur vous suggère toutes les associations qui sont dans le même genre. Si vous êtes fans, vous pouvez vous créer un compte et l’algorithme se souviendra de vous mais surtout apprendra de vos choix.

Si Boutiques est aujourd’hui restreint aux USA et ne concerne que la mode féminine nous avons une fois encore une excellente illustration des efforts que Google fait pour rester utile. Face à des géants en devenir (comme Facebook mais il y en a bien d’autres) il est important pour Google de ne pas être qu’un acteur de la recherche sur le digital. Alors pourquoi la mode ? Parce que c’est une communauté dynamique qui a besoin de ce genre d’outils et qui représente une vraie opportunité pour Google d’améliorer ses outils de suggestions automatiques et de recherches visuelles.

La vraie vision de la publicité vidéo

26 Nov

Youtube lance TrueView un service qui donne vraiment la main a l’utilisateur sur la pub que diffuse le site en pre-roll (avant que la vidéo se joue). Avant chaque vidéo, il aura la possibilité d’en regarder une parmi une sélection de 3 spots. S’il le fait il gagne la possibilité de regarder des vidéos sans avoir à supporter d’autres pubs pendant une période limitée. Bien évidemment il peut décider de ne rien regarder et de passer directement à la vidéo mais du coup il continuera à être confronté à un choix de pubs à chaque nouvelle vidéo consultée.

« MON DIIIIIIIIIEU les gens vont avoir la possibilité de me zapper ? Mais tu es fou Youtube ?! ». Voilà en gros la réaction des annonceurs. Mais les gens de Youtube sont malins, ils sont américains. Le service est vertueux pour les annonceurs. Ils ne payent que si leurs pubs sont visualisées.

Au final Youtube n’invente rien puisqu’il intègre un système de visualisation à la performance (comme Blogbang par exemple). Une opération de séduction vitale pour le portail, puisqu’aujourd’hui seulement 5% des vidéos du top 100 diffusent des vidéos en pre-roll et plus de la moitié ne portent aucune pub (sur toute la page).C’est important parce le marché de vidéo en ligne bouge très vite et que les revenus sont le nerfs de la guerre (le dernier coup important est le retrait d’un certain nombre de chaînes de Google TV sous prétexte que les médias n’avaient pas de contrôle sur les revenus publicitaires).

Pour les agences, ce service est une chouette opportunité. Cela pourrait nous permettre de faire plus de publicité dans la veine de Old Spice Guy ou bien de diffuser une simple pub en contrôlant vraiment les coûts. Plutôt cool non ?

La fin du mobile TAG et l’avènement de la reconnaissance des formes ?

26 Nov

Google Goggles est une application de reconnaissance photographique. Cela fait un peu plus d’un an qu’elle est sortie. Alors si tu penses que La Moche parle de trucs qui datent, laisse-nous te dire que tu te mets le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Dont acte.

Google vient de lancer une expérience marketing avec Buick, Disney, Diageo, T-Mobile and Delta Air Lines pour prolonger leurs opérations marketing mobile. Ces 5 marques ont rendu leurs publicités compatibles avec Goggles. La différence avec les mobiles TAG ? Quasi aucune si ce n’est que la technologie utilisée est plus simple puisque Goggles ne fait que reconnaître les formes (on est loin du tag qui donne de l’info – vous pouvez prendre en photo la Tour Eiffel et avoir toutes les infos à dispo).

Pourquoi La Moche pense que Goggle va mieux marcher que les mobiles TAG ? Parce que c’est un service qui est utile au-delà de la pub et qu’il est simple à mettre en place (il peut servir dans un musée, lors des visites d’une ville, etc.). Parce qu’en 2011, il sera poussé par les constructeurs mobiles qui utilisent Androïd (en mode mon ‘phone est smart). Mais aussi parce que ce genre de technologie est LE nouveau jouet marketing dans lequel beaucoup de monde croit, à commencer par Microsoft via sa caméra Kinect. En effet, Dennis Durkin expliquait à DigitalTrends qu’il était possible d’enregistrer tout un tas d’informations (nombre de personnes, info diverses sur les objets présents dans la pièce) via Kinect pour mieux cibler les choix de contenus présentés sur le Xbox Live mais aussi avoir de meilleurs retours sur les publicités (savoir qui était vraiment exposé). Ne panique pas lecteur, cela ne sera pas mis en place avant un certain temps, question de loi toussa.

Après la géolocalisation, Google compte passer au temps réel

30 Août

Selon des rumeurs plus qu’avancées, le leader des moteurs de recherche est en cours d’expérimentation d’une toute nouvelle fonctionnalité qui consiste à proposer les résultats de vos recherches en temps réel. Je m’explique, on sait qu’aujourd’hui les requêtes des internautes sont de plus en plus longues et précises, l’idée est donc de faire évoluer les résultats en temps réel en fonction de l’évolution de la requête recherchée.

Ci-dessous une vidéo pour mieux comprendre :

Cette nouvelle fonctionnalité de Google va forcément avoir un impact sur le référencement car l’internaute pourra stopper sa recherche en cours s’il aperçoit qu’un résultat correspond à ce qu’il recherche. De même que pour une requête mal orthographiée ou une éventuelle faute de frappe, les résultats pourront également être bien différents.

Aucune date de mise en place n’a encore été divulguée mais Google a bel et bien confirmé que cette fonctionnalité était en test. Affaire à suivre …

Quand Google se met au print…

30 Juil

Voilà ce qui arrive quand on tape » battlesheep » au lieu de « battleship »