Tag Archives: Gap

Gap lance son site de deals

8 Avr

Gap adooooooore innover en promo (ici et ) et continue gapmyprice.com. L’idée est très simple : le consommateur propose son prix pour un article, Gap va alors directement négocier (dans la limite de 30% de réduction maximum). Une façon pour la marque de s’impliquer auprès de ses consommateurs et de leurs « donner la parole ».

Oui mais bon… Chez La Moche on s’interroge sur la puissance du dispositif qui n’a pas fait tant de bruit que cela. Pourquoi ne pas avoir conservé une logique d’achat groupé ou de réduction garantie si des amis venaient eux aussi en profiter. Parce qu’ici il y a un vrai danger de crédibilité : « pourquoi la marque ne me donne pas la même réduction ? », « sur quelle critère se base t elle ? » et « pourquoi y a-t-il une limite ? ». Mais c’est un beau geste pour tenter de renforcer la proximité avec le consommateur. On salue encore la volonté d’innovation et de test de Gap qui semble très content de cette opération

Publicités

Facebook deals : un bon plan pour les marques ?

11 Fév

Alors que 72% des Français considèrent que révéler sa position géographique en temps réel sur le web est dangereux, Facebook Deals vient d’être lancé en Europe. Le principe : en utilisant l’application Facebook sur son smartphone pour se géolocaliser, le mobinaute peut bénéficier de « deals » offerts par les entreprises participantes. Exemple : en France, pour trois « check in » dans ses restaurants, McDo offre un McFlurry. Plus ambitieux, en Grande Bretagne, Mazdaoffre 20% de réduction sur une voiture. Les commerçants et les marques peuvent utiliser ce service pour générer du trafic, communiquer ou fidéliser leurs clients. Des millions d’Américains se sont pris au jeu et les commerçants semblent satisfait : 50% renouvellent leurs offres. Facebook n’a pas la force commerciale de Groupon sur le terrain : ses deals s’adressent donc aux grosses chaînes (Starbucks, Gap, Benetton…). Mais Facebook Deals a des atouts qui pourraient séduire les petits commerçants : son audience, la gratuité du service et sa simplicité d’utilisation.  Et parce que la Moche vous aime, elle vous a préparé un doc sur le sujet, il vous suffit d’écrire un petit mail à l’expéditeur pour le recevoir.

[Gap] Toujours plus de géolocalisation

13 Déc

Après les boutons like dans les bannières, attendez-vous à voir apparaître des boutons « add to foursquare »… Gap adore Foursquare et va plus loin que nos amis de Flunch.

Aujourd’hui la coopération entre le réseau social et la marque prend ici une nouvelle dimension avec deux points forts. Le premier est l’intégration dans les bannières de Gap d’un bouton Foursquare qui offre 30 % de remise si l’utilisateur clique sur la bannière aux couleurs de la marque. Le second est une fonction d’alerte bon plan. En ajoutant un magasin sur Foursquare, les utilisateurs qui seront à proximité d’un magasin de l’enseigne seront prévenus des différentes offres commerciales.

Décidément la géolocalisation a de beaux jours devant elle.

Le deal géolocalisé est mainstream

10 Nov

Nous avions parlé de Facebook Places dans la Moche #5. Le service va probablement démocratiser la logique de deal en ligne géolocalisé (popularisé par Groupon et Foursquare). Depuis peu le service propose aux enseignes de distribuer des promo et autres avantages à toute personne qui aura réalisé un « check-in » à proximité (pas besoin d’être dans le magasin). Simple, gratuit, sans engagement, ce service devrait être un excellent levier pour inciter les utilisateurs de Facebook à utiliser Places (sous utilisé aujourd’hui). Pour les marques c’est un bon moyen de susciter un vrai engagement de la part des clients.

Les champs d’applications sont très larges. Gap a donné un jeans aux 10.000 premières personnes qui avaient réalisé un check-in et qui s’étaient présentées à la caisse du magasin en montrant leur check-in. Dans le même temps 24 Hour Fitness a annoncé qu’il donnerait 1$ à l’organisation caritative KaBooM! permettant de réunir 50.000$.

Gap : la dure loi du web social appliquée à l’innovation marketing

14 Oct

Lundi 4 octobre fut un jour sombre pour Gap, le jour où la terre se mit à tourner à l’envers. La marque américaine introduisit discrètement son nouveau logo, remplaçant l’ancien qui datait d’une bonne vingtaine d’années.

Mal lui en a pris. Les critiques des habitués de la marque furent telles sur la page Facebook de Gap (près de 725 000 fans) que le groupe décida lundi 11 octobre, soit exactement une semaine après, de revenir sur ses pas.

«Nous vous avons entendu. Et après mures réflexions, Gap gardera son logo bleu» a écrit Marka Hansen, la présidente de Gap, dans un communiqué. Pourtant, dans un premier temps, le 7 octobre, la direction a tenté de calmer la colère des fans en transformant ce loupé en opération de crowd sourcing. Face à l’afflux de propositions, cette nouvelle démarche a vite été interrompue. Lundi soir, Marka Hansen enterrait donc officiellement le «nouveau logo plus moderne» et ressortait son bon vieux carré bleu. «Depuis que nous avons déployé une nouvelle version de notre logo la semaine dernière sur notre site, nous avons découvert une vague de commentaires de clients mécontents et désireux de conserver le logo emblématique. Nous les avons entendus répéter de nombreuses fois qu’ils étaient passionnés par le carré bleu. Nous avons donc pris la décision de conserver le logo emblématique de la marque.» Dès l’annonce de ce retour en arrière publiée sur la page officielle de Facebook, les réactions ont afflué, en grande majorité provenant de consommateurs qui semblaient sincèrement soulagés. Mais quelle sera, désormais, la nouvelle stratégie marketing de Gap ? Il ne serait pas surprenant de les voir revenir à la charge avec une opération 100% participative pour enfin donner à leur nouveau logo le visage que leurs clients en attendent.