Le gaming comme mécanique de prescription par les enfants auprès des parents

28 Sep

La communication digitale auprès des enfants est un véritable casse-tête pour les annonceurs. Si la mode est aux opérations sur les réseaux sociaux, la présence des enfants de moins de 10 ans y est quasi-nulle. La seule activité de cette cible sur le web se résume souvent au gaming, un gaming light et éducatif (Jeux flash). LU l’a parfaitement compris en lançant “Les Harmonyculteurs“. Un jeu où l’enfant se retrouve face à 3 objectifs: cultiver le champ de blé, faire la meilleure récolte possible, atteindre le niveau d’Harmony maximum.

Si l’idée de base est bonne, un problème se pose : sans doute pour des raisons juridiques, une étape de création de profil est imposée avant de pouvoir jouer, ce qui ne laisse pas à l’enfant le loisir de jouer au jeu spontanément. On sort donc de l’objectif initial : faire des enfants des prescripteurs auprès de leurs parents puisque dans un premier temps c’est bien le parent qui ouvre l’accès au jeu à son enfant. Il sera intéressant de suivre si la mécanique prend, mais elle est en tout cas une nouvelle preuve de la difficulté de toucher les enfants en digital.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :