Dr Pepper coupe court à une opération promotionnelle

30 Juil

La marque a développé une application qui reprend un grand classique connu des utilisateurs Facebook : le hijacking, autrement dit, le piratage de votre compte (en général un ami qui vous connaît bien et qui poste des statuts improbables sur votre wall).

L’application permettait donc à Dr Pepper d’hijacker votre compte et de poster des statuts sur votre mur avec la ligne directrice suivante : « Quelle est la pire chose qui pourrait arriver ? », le but étant de poster des statuts plus embarassants les uns que les autres. Cela a bien évidemment amusé beaucoup de monde, plus de 160 000 utilisateurs en fait.

Mais les choses ont dérapé, une mère a découvert sur le statut de sa fille âgée de 14 ans un lien vers une vidéo pornographique (2 girls 1 cup pour les connaisseurs) et décide de faire part de sa colère sur un forum parental :

La marque a aussitôt réagit en rejetant la faute sur l’agence qui avait mis en place le dispositif et a décidé de retirer l’application. Une faille s’est donc glissée dans la gestion de leur application qui certes, a suscité la polémique, mais a aussi fait fureur auprès des utilisateurs, visiblement très déçus de sa disparition. Les médias sociaux sont à la fois le meilleur ami des marques et leur meilleur ennemi (et cela vaut aussi pour nous utilisateurs), à gérer avec précaution donc.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :